Un transformateur de quartier.
Il y en a plein les rues,
sur poteaux en aérien, ou en construction maçonnée comme ceux-ci :

imageimage

Leur rayonnement provoque une pollution très pathogène tel que le dénonce depuis toujours Mr Ernst NEUFERT dans son livre guide de tout architecte : 
   

image

Voici un exemple montrant l'emprise ressentie de son rayonnement pathogène, ainsi que celui d'une voie ferrée voisine :

image

Un écran vertical cylindrique "de mon invention" est réalisé autour afin de cantonner ce rayonnement.
Avec l'expérience ses dimensions et puissances sont ajustées au mieux. 
Les géobiologues d'aujourd'hui s'adaptent aux pollutions modernes ...
Vous noterez que la maison voisine est implantée comme les maisons anciennes de l'autre coté de la grande rue : entre les failles majeures et les veines d'eau. 
Les veines d'eau émettent de la piezoélectricité,
les failles des ... rayons gamma (radioactifs),
à très faible taux, mais à force vous imaginez les dégats.

Les transformateurs sont aussi installés DANS des immeubles (brrr) , heureusement on peut aussi s'en protéger par des écrans énergétiques plus complexes.
Quand on voulait construire on appellait le sourcier/architecte/ guérisseur bref le radiesthésiste, aujourd'hui on dit le GEOBIOLOGUE !

A votre service.

.
.
.
.