VOYAGE 27
"chez PAULO"

CHEZ PAULO
Nous sommes chez Paulo, le pilote rencontré de la Shuttle de collecte de takion passant souvent dessus la maison, et découverte à Faa'a dessus le dépotoir,
voir le texte "La chose du dépotoir"

Je ne sais où nous sommes sur la planète, et ni vraiment quand !

Notre rencontre fut grandiose, jamais Paulo n'avait pensé que je puisse réaliser telle projection de mon psychisme !
... comme dans mes précédents textes, je dis utiliser la lecture de mémoires,
(ce qui est l'art de la mediumnité, un domaine de la radiesthésie , tout comme "ma" géobiologie, et le magnétisme de soins)
de gens ayant vécu il y a peu dans une époque donnée,
là j'estime qu'on est il y a 6 500 ans, en pays relativement chaud,
que je n'arrive pas à localiser !

La nuit tombe vite, dîner où je ne suis que spectateur de par mon statut d'énergie sans physique, j'y vois un régime (alimentaire) de fruits séchés , une purée bouillie de ... fèves (?)
et eau rafraîchie, plus un demi bol de ... vin ?
Comme dirait Henry IV le pro-vegan : une seule volaille pour la semaine, le dimanche.

VILLAGE
Ils se couchent tôt et je vais me promener dans la bourgade.
Des torches m'indiquent une grande toiture aux rives près du sol, sans cloison, une maison communautaire.
Des enfants y jouent une sorte de jeu d'osselets, les grands discutent, deux dessinent sur le sol en terre battue.
Des anciens (bien 30 ans) fument de drôles de choses car faisant de la fumée bleue !
Ethniquement ils ne sont pas asiatiques, blancs bronzés, en tant qu'énergie je ne perçois pas leur langue mais que le sens de leurs propos.

Je me risque à émettre l'idée que nous sommes en pays méditerranéen, limite asie orientale, ... Mésopotamie ? ... !
Habitué à travailler en géobiologie sur des images satellites, il me reste la solution de grimper en altitude pour voir où je suis, il fait nuit noire et ... pas d'éclairage public en 4 500 bC ! Le mystère demeurera !

Une entrée de jardin avec des crânes de vaches à longues cornes, un crâne humain, bigre ça doit être le "centre multiculturel chamanique".
Personne de présent.
J'avais vu juste, plein de pots emplis de ... graisse, plantes séchées, plantes fermentées ... ,
un pot de choux haché et sel ... de la choucroute, si !
j'en reste bouche bée !
Ainsi la culture celte des bords du Rhin aurait bien diffusé ses traditions ... culinaires !
Quel est donc son utilisation, médication, nourriture ? va savoir.
"Je vous prescrit une choucroute matin midi et soir ... " dirait le médecin,
" Avec de la bière qui fait aimer la ... bière" comme disent les croque-morts.
on a de la chance d'y avoir échappé !

CHEZ PAULO
Rien d'énergétique hormis un vortex derrière la maison,
un cercles-médecine des plus simples avec des statuettes bois
posées sur les cercles. Du bien classique.
Non ce n'est pas là que je trouverai une utilisation de l'énergie Takion ramenée
avec le shuttle, mais qu'en font ils ?
Paulo s'est toujours défilé pour me donner une réponse.

Belle climatisation de maisons arabes : des jarres en terre poreuse remplies d'eau laissent évaporer l'eau la recouvrant, ce qui provoque du froid, descendant dans la cour centrale, et l'air frais traverse les pièces.
Paulo m'avait dit aimer l'architecture des années 2 150, puisse cette époque avoir re-découvert ce principe de "puits canadien" arabe traditionnel !
N'essayez pas en pays humide, cela provoquerait des champignons
moisissures pourrissant tout !

Je retourne dans le "bureau" de Paulo,
un écran vertical le protège d'un mega-vortex hyper puissant situé juste dehors à 10m de son ouverture vers l'extérieur.
C'est là qu'il doit y puiser l'énergie pour monter son Taux Vibratoire, et travailler efficacement.
Huit heures d'affilée de concentration à "piloter" son clone : pilote de machine virtuelle, c'est éprouvant !

Pas de document tablette carte agenda dans cette pièce.
Je pensais pas de "tablette d'argile" bien sur ,
>> on est pas dans un texte de science-fiction,
mais dans une lecture de souvenirs de choses faites dans un passé très lointain.

Seul un petit tabouret et tapis de poils de bête (?) tissé, trônent au milieu de la pièce,
contre un mur posé sur le sol de terre, sont un bol et une carafe d'eau, en terre poreuse rafraîchissant l'eau par évaporation.
>> Un lieu idéal de méditation.
J'espère bien pouvoir l'observer travailler !

L'AUBE
Je suis dans down-town tout se réveille les premières lueurs de l'aube éclairent doucement.
Comme chez les celtes du Rhin, je vois un groupe d'hommes portant une coiffe de plumes rayonnantes en soleil, magnifiques, impressionnants de majesté.
Ils se dirigent vers le point d'eau, un petit étang, se placent en est contre une sorte de clôture avec un banc haut.

Assis-debout, nus avec cette coiffe seule, ils reçoivent les rayons du soleil, reflétés par l'eau de la marre.
voir >> http://tahitigeobio.canalblog.com/archives/2012/10/17/25793415.html
Taux Vibratoires des sages : de 400 000 uB à 700 000 uB au "repos",
et "vu" plus tard à plusieurs milliards uB en travaillant des actions de radiesthésie.

J'avais lu faire cela, cette exposition au soleil levant,
par les druides celtes contemporains, des laïcs perpétuant le culte énergétique de leurs ancêtres, donc pas des descendants de druides prêtres, moines, convertis catholiques
(cela leur aurait évité le bûcher de l'Inquisition),
et ayant ouvert des communautés toujours actives en 2016, bien acquises à la cause radiesthésiste.

Vous faites la même chose, inconsciemment guidé par votre instinct, aux couchers de soleil sur la mer, les pieds dans l'eau, en silence, l'esprit en relaxation ...

Se sont certainement les gestionnaires des Shuttles comme à Paulo, à Ryan, Geminy, ...
venant récolter pour en commercer la TAKION à Tahiti, l'énergie mythique des Atlantes, produite et stockée dans les "Pyramides tanker Saqqara"…
Ce n'est que ma propre théorie de tout cela.
>> Plus j'avance dans mes analyses de ces phénomènes antiques (Type Saqqara)
et plus je ressent une complexité dépassant nos capacités de compréhension.
Imothep du avoir aussi ce sentiment pour réaliser un prototype d'analyses
physiques avec sa reconstitution par la fameuse pyramide à gradins
de Saqqara, étudiée par ses élèves venant du monde entier.

OBSERVATION
La maison aux cornes est leur atelier.
Leur "bureau" , "cabinet" est la maison vide voisine.
Ils sont assis en tailleur sur les points cardinaux d'un cercle central.

Par ces points cardinaux passent une concentration de réseaux de métaux.
Leur croisement est lévogyre "positif" au centre du cercle, sans vortex.

Pensant aux ressemblances avec le Sand Disc aborigène australien,
je remarque qu'il n'y a pas de poteau central, mais une ferme simplifiée porte la toiture conique végétale.
Deux portes diamétralement opposées apportent éclairage et ventilation, la pièce ne fait que cinq mètres de diamètre.

Quelque mots, et ils émettent plein de pensées ... purement commerciales,
ce matin c'est vente vente vente de la Takion !
Je perçois des brides de pensées, c'est la valse des cours de l'énergie ce matin, ça spécule et se vend surement à grande distance !

Je reconnais dans leurs pensées le nom de "HAMI", ça alors !

SHUTTLE
(voir images en fin d'article)
Je comprends que la Takion des Shuttles est revendue le plus vite possible en cours de route de retour de la projection énergétique, comme les copies télécommandées formant l'équipage !
Du travail "fini/quitte" bien stimulant.

La maquette modèle de shuttle du vallon voisin ne "vole" pas, et son clône énergétique, vidé, est comme revenu en elle.

Je suis chez l'original du clône pilote chef, où donc sont les originaux des clônes d'équipage ?
Paulo me dit qu'ils sont dans plein d'endroits éloignés du monde.
Ils sont contactés télépathiquement par les "Compagnies TAKION".
Ils oeuvrent dans le même espace-temps que le pilote, ce qui fait qu'avec les décalages horaires, certains travaillent de nuit avec l'esprit fatigué, heureusement ils ne font que du travail subalterne.

Déplacer psychiquement des bouts de tuyaux virtuels, il estime cela n'est pas très fatiguant,
comparé à lui et ses copilotes, des gens du village, qui font déplacer un shuttle de 300 m de long par 200m de large, avec des "élytres" de refroidissement bougeant en tous sens !

BUSINESS is BUSINESS
Le travail est très bien payé. En or !
Comme l'or perçu est matériel, impossible d'en ramener ou de s'en servir lors de projections dans des mondes lointains !

Et de ce fait Paulo comme tous ses confrères, fait un peu de trafic, d'échange de takion stocké dans sa machine contre toutes sortes de choses utiles.
Il fait cela dans son passé, enterre son butin, et le récupère à son temps "normal".
La leçon est bonne ... je ne vais pas me gêner !
Je l'avais fait avec de la jade néphrite maorie dans un séjour antique de tohunga minier et sculpteur de jade ... chut !

Et toi, lecteur, que cacherais tu dans le passé pour t'en servir dans ton présent ?
>> Attention, pas de choses périssables, l'idéal étant des "artefacts" objets utiles, ou du "savoir-faire".
Personnellement ce sont ces savoirs-faire qui m'intéressent,
dans ma vie l'argent fiduciaire, la "richesse" matérielle ne m'a toujours apportée que des déceptions ...
Indirectement vous profitez un peu de ces savoirs glanés ci et là par les lectures de ces textes "Voyages", petits veinards ! Yeah mon audimat remonte ! lol.

Tiens, justement :

JE POSTULE !
Les "4 sages" de la compagnie de la Shuttle à Paulo : N.A.S.A. par leurs initiales,
débutent le projet d'une campagne de récolte de Takion.
Paulo m'en parle : 3 mois sans jour de repos, 8 heures par jour.
il y a pénurie d'équipage, des compagnies indiennes nouvellement créées ont raflé ceux qui étaient disponibles ...
Je rédige mon CV psychique, je ne parle pas de mes blogs de géobiologie, ni de Facebook, je ne suis que manutentionnaire virtuel !
Ma capacité d'oeuvrer non stop 64 heures sans aucun stimulant ou caféine est très apprécié, voilà un effet de l'architecture et ses "charrettes" totalement inattendu !
Pas d'alcool drogue caféine ou autre quand on pilote un clône , même simple ouvrier.
Des antipodes je travaillerai de nuit, impeccable, mon conscient pourra dormir pendant que je travaillerai à distance, sans ordi, mon mental tout seul comme un grand.
Est ce possible Paulo ? Il éclate de rire en guise de réponse ... grrr.

Pourvu qu'on aille dans le passé vers 15 000 ans en arrière, la grande époque de réalisation des "Saqqara" à Tahiti !


C'est ce que vous risquez de découvrir dans un prochain épisode de "VOYAGES" :
— MOI baron Charles-Jean SELLIER, manoeuvre en antiquité —

Jean Charles SELLIER
baron géobiologue
Tahiti novembre 2016



 Bonjour HAMI : 

IMG_1174

Dans le shuttle modèle 3D :IMG_1176

Le Shuttle à Paulo en pleine action : IMG_1177