24  ENVOL DES ÂMES

ressentis 

Les deux vortex (colonne d’énergie) de Mahana Beach seraient en fait des vortex djeds, 
"piliers porteurs d’énergie".
Cette symbolique égyptienne faisant partie du sceau de Tot, 
ne fait pas l’unanimité quand à ses utilisations probables. 

Seules les mémoires des sites sont en harmonie à me confirmer ce terme de "Djed",
... mais ... je suis un passionné depuis toujours en égyptologie, 
mon prof d'histoire des Beaux Arts étant un égyptologue confirmé ! 


Djed Drawing


Les ayant rencontrés de ce site jusque le Mont MARAU, je pensais normal que ce soit un funiculaire des âmes ... puis mes ressentis les continuent à Orohena (le sommet culminant de Tahiti) . 

envol 1 FullSizeRender

 

 

7D39B1D7-CB65-4E65-B74B-8C5318AA24E9



J'en ai rencontré d’autres à Moorea ... 

Mais qu’est ce donc que tout ceci ? 

envol 4 Screenshot_2015-08-18-19-32-14

Puis encore un peu plein partout à Tahiti et Moorea ! 

Les ressentis , certainement transmis par les "mémoires des lieux" (annales akachiques) ne sont toujours perçus que progressivement, l'information est comme distillée ... 

Ces "djeds" vont aussi sous l’eau ... ils portent un réseau plat haut de 50 mètres, ressentis comme identiques à Moorea et Mont Marau. 

envol 5 Screenshot_2015-08-18-19-32-57


Le sens du flux à Mahana Beach est vers Mont Marau. 
Une boucle en sens inverse passe à Temae Moorea.
Les flux convergent vers Orohena (et sur les crêtes sud de Papeeno) .
envol 6 Screenshot_2015-08-18-19-29-29

Juste après le Mont Marau m’est ressentie une "zone protégée" de 300m de diamètre. 
Il y en a d’autres disséminées, dont sous l’océan. 
(Les autres installations représentées sont bien plus anciennes, théorie de préparations énergétiques des lieux pour les flux migratoires ... mon gros sujet d'études actuel).

envol 2 Screenshot_2015-07-11-14-35-56


envol 3 Screenshot_2015-08-18-20-12-23

 

Les légendes polynésiennes citeraient le retour des âmes des polynésiens vers l'origine des migrations ...

De l’envoi d’âmes vers Mu  (Taïwan des ancêtres d’après l’ADN) sur des piliers d’énergie égyptiens Djed sur des îles au milieu du Pacifique ...
Vous ne trouvez pas ça un peu étrange ? 
Moi, si. 

Ces piliers sont cités dans ces petits films, mais cela m’a toujours semblé exagéré voir erroné :
  http://www.dailymotion.com/video/xej6z7_egypte-3-saqqarah-part-1_creation#.Ua5qgY7A1DX

De toute façon je ne cite que ce que je ressent. 

Jean Charles SELLIER 
géobiologue radiesthologue 
TAHITI  juillet aout  2015


COMPLEMENT D'INFOS : 

Projection dans cette dimension de réalité, bref dans cette installation de djeds et réseaux d'énergie, avec l'aide du guide Lomoqy, merci Gaïa. 

 

 

 

1 200 ans en arrière, sur le plateau dessus le Mont Marau. 

 

Je ressent la même impression oppression qu'à proximité d'une ligne haute tension sur toute la zone de 300m de diamètre, le "parc" pour le nommer. 

 

Une enceinte d'énergie de 400m de haut la ceinture. 

 

La radioactivité y est présente, 

 

rayonnement gamma, 

 

5000 beckerels (?) une mesure qui me vient à l'esprit, je ne sais ce que cela représente. 

 

cet enclos semble un lieu de collecte de rayonnement tellurique, pas qu'uniquement du rayon gamma. 

 

Les djeds y portent un réseau traversant le parc. 

 

Dans le parc et dans le réseau porté je ressent la même intensité, cela semble être la même énergie. 

 

>> C'est de la takion ! 

 

 

 

 Cela aurait été exploité de 5 200 ans à 1 200 ans en arrière.

 

 

 

Je ne fais que lire un souvenir.

 

 

 

Une civilisation disparue venant du nord est, qui ne faisait que passer de temps à autre pour entretenir psychiquement  le réseau. 

 

Ce réseau est là par la présence du volcanisme arrêté. La croute terrestre y est fine , le magma est proche l'énergie y serait de meilleure qualité (?). 

 

Les collectes se faisaient loin, très loin. 

 

>> des amérindiens ? dans quelles théories je me lance, voilà que KON TIKI revient ! 

 

 

 

Aujourd'hui ce sont les shuttles de collecte des tankers pyramidaux qui y puisent quand même le peu d'énergie takion s'y stockant. 

 

Sous l'océan les parcs de stockage sont ponctionnés par les grands mammifères, 

 

elles auraient bien tort de se gêner les si majestueuses baleines ! !

 

 

 

Les parcs sont les même DÔMES que ceux analysées à Jerusalem (voir le blog) 

 

Les djeds portent un réseau fonctionnant tout seul, par une sorte de phénomène de dépression quand on pompe l'énergie en un point quelconque du réseau. 

 

Une technologie (immatérielle) "primitive", je pense que c'est de l'humour chère Gaïa ?C'est ce que j'ai compris. 

 

 

 

Le parc vibre à 500 millions de milliards uB (maximum), c'est du lourd très lourd.

 

Pas étonnant alors que les gens n'aiment pas le traverser au Mont Marau, 

 

>> une petite légende de passage ou envol des âmes, des fantômes brrr, et le principe du "respect dans la crainte" y fonctionne bien ! 

 

 

 

Profitez en pompez y tout ce que vous voudrez, le stock est colossal, et vos besoins comme infimes à l'échelle humaine ! 

 

 

 

décembre 2015 

 

 

 

à suivre ...