VOYAGE #4  dit  "polymérisation"

4 9 2013  --->  4 9 1760   
mon MOI est ferronier inventeur en transport, 
né en 1724  dans le Massif Central,
que fait il à 36 ans, mystère.
LOMOQY, mon "sage", m'a conseillé de le "voir" , 
pourquoi ? mystère.
.
Je passe à un Taux Vibratoire de 3 milliards uB,
assis devant la "borne mémoire" créée près de la TV.
Lomoqy supervise tel Doc Brown dans Back to the future ! 
.
J'ai senti mon clone psychique sortir par le dessus de ma tête ,
une grande lueur se fait, je ressent les épaules s'effilochant comme un tissus de gaze, translucide vaporeux , 
mon regard l'accompagne à la mémoire et un vide.
Lomoqy me dit que tout va bien, sourire.
.
Je suis en 1760.
.
Les mémoires des lieux des sites ont enregistré les faits et gestes de mon clone. Je les interrogerai demain. 
.
Nota: 
si le moment n'est pas le bon dans ma vie d'alors, je peux changer d'époque à volonté. Je l'ai fait en allant faire une action (couper une chimio qui ne fut pas supportée par une amie) et à ma grande surprise cela est possible ...
-----------

3p76ng

 
4 9 1760     Lomoqy dit que tout va bien ... s'il le dit ça doit être vrai ...
La mémoire me relate des faits qui se sont passés les 4 et 5 9 1760.
"JE" c'est moi,  "je" c'est mon clone.
.
j'arrive en soirée. En  métropole d'alors. 
Pas de bruit de moteur et pour cause, des lumières de bougies dans les maisons, de toutes petites fenêtres en vitrail, pas de télé et leur lueur bleue, des chants aux voix rauques près de tavernes, du grégorien dans les églises.
.

R0UP4E_BKj42BdjtgSqhnkp3eQw
Un fleuve large des chalands et chevaux de halage, des feux de camps avec de la fumée due au bois vert, des toiles formant des tentes.
C'est le début de la fin de l'été, on est près d'une ville au vu de quelques voiture, des hypomobiles des-attelées bien sur.
C'est le marché de gros, transport de tout par voie fluviale, simple
efficace, apporteur de main d'oeuvre, plein d'auto-entrepreneurs !
.

Quelle odeur ! une petite brise nous amène des relents d'urine et de crotin, quelle poésie ! 
Des prés tout pelés hébergeant chevaux à cariolles de livraison... et des vaches, sur pied elles se conservent avec toute garantie de fraîcheur.
.
C'est nuit noire, il doit être 22h00, on verra où je suis demain ! 
En tant que clône psychique je n'ai pas à reposer un organisme par du sommeil . 
Mais là je suis épuisé, cette projection temporelle fut ... destroy, ça déménage un max dans les neurones.

carte07
------

 .

Dès l'aurore ça remue de partout, des chalands, un peu comme des barges mais basses à fleur d'eau, avec de grands et longs gouvernails, une voile parfois, des gars qui poussent des perches dans la vase ...
et des chevaux au bout de longues cordes qui remontent au courant  les chalands vides. Parfois des gens s'occupent de tirer les bateaux sur ces chemins de halage. 
Pas encore de locos Decauville sur "voie étroite" (voie comme celles de Makatea ...)
Les villes sont en aval des rivières pour une question de transport. 
.
Les bateaux chargés descendent les fleuves avec le courant, remontent à vide tirés par des chevaux et aussi par des gens qui tirent ces bateaux.
D36R
.
.
L'esprit capitaliste de la société de marché
fait qu'il y a des groupes proprios d'une flotille de bateaux,
louant ou embauchant des matelots .
Comme les bateaux ne sont pas très gros ça fait peu de frêt à chaque rotation. 
Avec un minimum de 3 matelots sur qu'ils ne feront pas fortune dans cette profession ! 
.
.
Lomoqy m'avait conseillé de venir à cette époque ME voir dans cette époque, pourquoi donc cette époque ? "il" a du faire une action hors norme, remarquable pour un visiteur du 3ème millénaire ?

.
JE, mais non, "il" est suis ferronnier, serrurier métallier plutôt, ai des connaissances en charpente maritime, et travaille dans un groupe industriel  de transport.
Des hauts fourneaux aux cariolles de livraison urbaine, ce groupe fournit toutes les pièces détachées et véhicules clé en main.
Bien sur je n'ai pas ma tronche, surprise ...
.
Facile à me trouver, les ateliers sont près des bateaux, face au vent dominant poussant au loin les effluves du bétail ! 

.
Paul, je m'appelle Paul,  et le nom de Lacoste me plairait bien,
cela ferait " Polo de LACOSTE" ... et non :
.
          >>  Paul  LIMAIRE  <<
.
faut le faire ... ça existait donc à l'époque ! 
mais il y a pire, la compagnie fut créée par un Flamand juif  Mr SION  Isaac ,  et elle porte son nom.
.
Sur la porte de mon antre est peint  " Paul LIMAIRE - Isaac SION "
un nom prometteur.
.
.
Tel passe-muraille j'entre et regarde Paul ... 
.
... le sosie de John Lennon !  ça alors, j'en reste coi, moi qui ne parle pas c'est un comble.
Il (je vais garder cette désignation à la 3éme personne) dessine sur un papier lourd, gommé souvent, des croquis à la main de pièces de métal, 
joli coup de patte ! 
.
Des dessins partout sur les murs et des pièces sophistiquées exposées, sympa, ça fait show-room avant gardiste,
un peu comme le bureau d'Eric de Chalons en Champagne ... (Eric si tu me lis JE te salue !)
.
Isaac lui comptabilise, (décidément déjà à cette époque la gestion et moi c'était pas ça ...) vend achète loue avec un accent flamand épouvantable et une floppée (deux) coursiers plus rapides que ... oui que quoi ? attendent en battant la semelle, Fed et Dex deux frères, ils iront loin ceux là.
Epoque où mails et fax se faisaient à pied ...
>>Facebook n'aurait pas pu voir le jour avec de tels systèmes de communication, ou alors quel binz dans les rues et sur les routes trop encombrées de facteurs coursiers ! <<
Quelques ateliers voisins assemblent des membrures pré-coupées de chalands, ça sent le bitume chaud utilisé pour "peindre" les coques.
.
.
La journée continue avec une visite du quartier large , un envol ascentionnel, haut, pour voir une bourgade grande entourée de murs mais ceux ci ne peuvent contenir une explosion démographique et les bâtisses pullulent de partout.
Les bourgeois et prestataires de service vivent down-town, les autres ... en banlieue.
.
------
canaux d'alors autoroute du frêt intérieur
canaux photo
 6 9 1760
pas de contact des mémoires, le clone serait revenu en 2013 ?
.
7 9 1760
oups le clone arrive de ? 
c'est de nouveau le soir,
 nous sommes près de la ville de Melun, en amont de la Seine navigable,
implantée sur la Seine, le Canal du Berry, la Loire .
Ces canaux est essentiels au bon achalandage des produits des provinces vers Paris.
.
C'était de la haute technologie en hydraulique, savoir faire national permettant de grands chantiers à l'export.
voir Wikipedia Canal du Berry pour l'histoire des livres.
Il y a eu 4 canaux de construits pour lier la Seine aux rivières comme le Cher et fleuves comme la Loire, de l'interconnexion bien faite.
.
Nota à MOI :
Lors de sorties astrales J'avais eu l'occasion de m'imprégnier dans une biologie, la sensation est étrange comme un costume de sport industriel avec des points durs.
.
Donc J'ai filé dans le bureau de Paulo, ai foncé dedans en fermant les yeux bloquant ma non respiration, stoppé comme dans un filet.
J'étais pas mal ! un peu enveloppé, plein de bobos craignos comme chez plein de gens à cette époque.
L'important n'est pas physique mais intellectuel. Moi le clone je met ma conscience en fonction, j'ai les acquis de MOI et une partie des acquis de Paulo 1760 et de toutes nos 337 vies d'avant .
Je n'interviens en rien je suis comme dans une salle de contrôle voyant entendant comme lui, partageant les mêmes douleurs mais je ne peux rien bouger moi même, seulement hurler dans son sub-conscient.
il me suis sympa, beau boulot d'ingénieur très inventif et innovant.
.
et un jardin secret, du "Stirling hyraulique coup de bélier" :
POMPE photo


.
Les usines nordiques leur vendant les composantes des leurs utilisaient des machines hydrauliques, modernes, sophystiquées avec des matériaux très résistants .
Il trouva une théorie de système de pompe pour arrosage agricole utilisant l'écho de l'eau dans des conduites forcées ... 

Ce principe est appellé au 20 ème siècle une pompe Stirling Coup de Bélier.
son idée fut très très simple: 
installer de ces effets de bélier dans une grosse canalisation dans ses bateaux, un effet de réaction de l'eau serait ainsi produit, supprimant les halâges et permettant du frêt d'aval en amont des fleuves ...
(Montgolfier revendiqua cette invention en 1792 pour une pompe dans ses usines à papier ...)
Reaction
.
Ah quelle belle aventure ce fut ! 
.
techniquement impeccable, les démonstrations (ne) furent contrôlées (que) par les autorités, le génie militaire Royal fut conquis, le projet en vint aux oreilles du Roi.
Celui ci pris peur, déjà des essais de rationnalisation des tâches firent des émeutes du fait de réduction de besoins de main d'oeuvre ...
Le projet  de "Paul Limaire – Isaac SION" fut interdit, classé Secret Défense !

images

.
Surprenant ... au 20 éme siècle j'ai connu ça avec un très gros projet touristico immobilier à Tahaa où j'avais tout misé ... Mitrand nouveau balaya le projet monté avec l'équipe Chichi et le cousin Président ...
Je dois avoir la poisse pour de trops grands projets ...
.

Là je ne parle pas du "détail technique" qui coince :
Pour fonctionner cette pompe à coups de bélier doit avoir un flux d'eau assez important, sur un fleuve c'est possible, mais dans un canal cela ne marche pas les petits bateaux sur l'eau car l'eau y est immobile ! 
Il aurait fallu faire des canaux en pente, et même des doubles canaux en pentes inverses pour avoir des flux de courant d'eau ... les ingénieurs des canaux ont du crier au fou ! 

prod_594_600

l'allure est tout comme ça en plus simple !

Isaac qui avait financé les recherches par les Flamands de la Hanse, l'eut mauvaise, ce fut la fin de l'idée de diffuser des marchamdises des pays du nord vers l'intérieur du continent. 
(Ikea repris cette idée plus tard, compagnie de transport à ses débuts ...
mais moi je ne suis en rien dans Ikea.)
.
.
Je continue à me faire promener dans la biologie de mon moi d'alors.
Parfois j'influe sur un crochet pour visiter un batiment ou une boutique, mais attention "qu'est ce que je viens faire ici ? se demande souvent Paulo qui m'hébèrge sans le savoir ...
Une vie au quotidien qui est assez dure comparée à d'autres époques.
Il y aurait tant à faire, mais interdit de modifier quoi que ce soit dans le passé ! 
.
Je suis assez fier de mon  "moi d'alors" ! 
Ce fut bien sympa ce passage au XVIIIe, je ne prend pas contact avec moi, cela me troublerait, et il n'y a aucune raison de le faire.
.
.
Bye bye Paulo
.
.
Merci Lomoqy de m'avoir conseillé cette virée bien instructive,
c'est gentil, et simple de compréhension, je me suis habitué à m'immiscer dans une biologie, appris à me tenir dans le silence sans se faire remarquer ... ce fut peut-être ça le but de ce voyage, transfert et réincorporation de mon clône psychique ?  
.
                                    --------------
 
                                     JC SELLIER      Tahiti, septembre 2013